Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

accueil frapna drome1

Sortir du nucléaire

 

Drômoise du nucléaire, nouvelle édition : à vos vélos !

dromoise nucleaire 2016 photo

RDV les 1er et 2 juillet 2017 pour pédaler ensemble de Romans à Pierrelatte pour l'arrêt du nucléaire !
Plus d'informations prochainement. Si vous êtes intéressé pour faire partie de l'aventure, contactez-nous !

 

Histoire du nucléaire en France et en Rhône-Alpes

Au début des années 1960, la France réfléchit à la construction de réacteurs nucléaires…  Au début des années 1970, EDF est autorisée  à construire six premiers réacteurs nucléaires, deux à Fessenheim puis quatre à Bugey dans l’Ain. Le choc pétrolier de 1973 montre la fragilité énergétique de la France, qui accélère et développe la construction de centrales nucléaires.

Le contrat programme de 1974 lancera en particulier la construction des centrales locales de Cruas (07) et du Tricastin (26), deux fois quatre tranches de 900 MWe exploitées par EDF.  En 1977, la Drôme a, de plus, «  la chance » de bénéficier du projet d’implantation de l’usine d’enrichissement d’uranium de Pierrelatte par EURODIF.

La centrale du Tricastin sera mise en service en 1980 et 1981, la centrale de Cruas en 1984 et 1985.
Les catastrophes de Tchernobyl en 1986 puis de Fukushima en 2011 viendront confirmer toutes les craintes exprimées par les anti-nucléaires particulièrement les militants à l’origine de la FRAPNA mobilisés contre Superphénix en 1977.

Dès sa création, la FRAPNA Drôme dénoncera l’engagement nucléaire français, et particulièrement l’impact et les dysfonctionnements de la centrale drômoise.

La FRAPNA Drôme est adhérente du réseau Sortir du Nucléaire, travaille depuis sa création avec la CRIIRAD et siège à la commission locale d’information du Tricastin.

Pourquoi la FRAPNA demande la fermeture de la centrale du Tricastin

La centrale du Tricastin a dépassé désormais les 30 années de fonctionnement. Elle est exposée au risque d’inondation et de séisme et est située à proximité de trois aéroports et dans un complexe nucléaire et chimique comprenant six sites Seveso.

Dès 2010, la FRAPNA Drôme demandait aux responsables la fermeture immédiate de cette centrale pour laquelle la probabilité d’accident grave n’arrête plus de croître.

En 2013, une présence anormale de Tritium a été détectée dans les eaux souterraines sous le réacteur, sans que l’origine ne puisse être identifiée.
Pour la FRAPNA Drôme, cette fermeture est plus que jamais prioritaire, elle met en cause notre survie…

Lors de son Assemblée Générale 2015, la FRAPNA Drôme a voté une motion : Arrêt de la centrale nucléaire du Tricastin, non au rafistolage des vieux réacteurs.

Des affiches pour exiger l'arrêt des centrales nucléaires

La FRAPNA Drôme a lancé à l'été 2016 une campagne pour exiger l'arrêt des centrales nucléaires de plus de 30 ans dont celle du Tricastin.

affiche fermeture tricastin champignon affiche fermeture tricastin cyclistes affiche fermeture tricastin pere noel affiche fermeture tricastin proprietaires

Elle engage à placarder des affiches sur tous les panneaux d’affichage : associations, mairies, bibliothèques, établissements scolaires, magasins sympathisants...

La Drômoise du nucléaire

dromoise nucleaire 2016 photo

10 adhérents de Frapna Drôme Nature Environnement ont pédalé de Romans à la centrale EDF du Tricastin samedi 2 et dimanche 3 juillet 2016. Empruntant les voies vertes sur 180 km, ils ont pris le temps d’apprécier la beauté du paysage et de dialoguer avec les nombreuses personnes rencontrées.

La population est unanime : la Drôme et l’Ardèche sont des départements extraordinaires que la Via Rhona met en valeur. Parce que nous voulons tous que notre bonheur dure ici longtemps encore, nous exigeons que les centrales de plus de trente ans soient arrêtées sans délai, et que la France sorte du nucléaire, comme les pays voisins. Libérons la parole, laissons parler la raison. Vite ! Avant l’accident grave de plus en plus probable...

La prochaine édition aura lieu le samedi 1er et dimanche 2 juillet 2017.

dromoise du nucleaire2016 

 

Articles des Épines drômoises sur le nucléaire

 

 

La FRAPNA Drôme agit pour que le débat soit porté par toute la société, au-delà du cercle des antinucléaires. D’autres réseaux, les consommateurs, les amis des plantes et des oiseaux, les sportifs, les professions médicales, etc. doivent se saisir du dossier pour que notre société sorte du nucléaire, absurdité écologique et économique qui nous met en danger immédiat. N'hésitez pas à prendre contact pour œuvrer à nos côtés sur cette problématique du nucléaire.

Communiqués

 

 

 

NUMÉRO D'AUTOMNE

 n190

Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
Date :  03 12 2017
4
Date :  04 12 2017
5
Date :  05 12 2017
6
7
8
9
10
13
15
16
Date :  16 12 2017
17
18
Date :  18 12 2017
19
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
   Suivre par RSS