Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

accueil frapna drome4

Faire les courses sans voiture

 

 

Faire les courses sans voiture

Mon boulanger est vraiment sympa

N’utiliser la voiture que lorsque l’on doit acheter des produits lourds ou encombrants, et avoir recours aux services de livraison à domicile. S’ils sont bien organisés, c’est un bon moyen de limiter les émissions de dioxyde de carbone. Lorsque c’est possible, favoriser les achats chez les commerçants de proximité qui font vivre les centres-villes et s’y rendre à pied ou à vélo. Ils connaissent bien leurs produits et donnent des conseils avisés. S’approvisionner sur les marchés qui proposent une grande variété de produits locaux à des prix parfois attractifs et dans une ambiance conviviale. Un vélo doté d’un porte-bagages ou d’une remorque permet déjà de transporter des charges conséquentes. On peut aussi utiliser un grand sac à dos ou un cabas à roulettes. En ville, cela évite d’avoir à chercher une place près de chez soi et d’être confronté aux difficultés de la circulation. C’est aussi un bon moyen de réduire sa production de déchets car les sacs en plastique deviennent inutiles.

Porter ses achats

Si on utilise un sac à dos, le remplir soigneusement, en mettant le plus lourd au fond, et en répartissant bien le poids entre les deux côtés, cela permet de transporter plus facilement des charges. Bien signaler les remorques à vélo pour permettre aux automobilistes de les voir. Equiper son vélo de porte-bagages et de sacoches.

 

Retour au menu principal Petits gestes, grand changement

NUMÉRO D'HIVER

 n191

Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
mars 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   Suivre par RSS