Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

accueil frapna drome4

Faire entrer la nature chez soi

 

 

nature balcon
La nature nous paraît souvent très éloignée de notre vie quotidienne, surtout lorsque l’on n’a pas de jardin ! Pourtant, avec un simple rebord de fenêtre ou un petit balcon, s’ouvre la possibilité de faire entrer chez soi un peu de nature.
Planter une graine, cela invite à regarder la nature pousser, s’épanouir, trouver son équilibre… à prendre le temps de s’intéresser à des choses simples mais essentielles, qui nous font respirer loin de la surconsommation et du toujours plus vite… Voilà l’occasion de penser « vert » dans un environnement urbain un peu trop gris… Le petit espace qui ne payait pas de mine devient ainsi cette touche de verdure qui fait du bien dans notre quotidien !

"Je cultive mon balcon !"

"Cela peut faire sourire mais avec peu d’espace, en pleine ville, dans mon logement surélevé de quelques étages, j’ai installé pots et bacs pour planter, semer, jardiner puis récolter aromates variés, tomates, fraises, etc. Les fleurs et plantes vertes ont aussi leur place. J’ai bien sûr rencontré quelques déboires comme dans un jardin classique. Mais quel plaisir de partir à la cueillette de sa production (certes en miniature), déguster sa récolte, partager trucs et astuces avec d’autres jardiniers, échanger des graines ou boutures, voir revenir des insectes voleter ou ramper.
Au-delà d’un aspect esthétique bien appréciable, la nature a aussi son rôle à jouer en centre-ville, sur nos balcons et bords de fenêtres. Donnons-lui un coup de pouce pour qu’elle y trouve de la place. Elle saura être généreuse." Isabelle - St Vallier

 

 


Trop de béton dans nos villes ?

Mettons un peu de vert dans les recoins délaissés de l’espace public en y faisant pousser des fleurs sauvages. C’est encore mieux si les jardiniers municipaux, sont associés. Et ce n’est pas perdu d’avance : certaines communes ont décidé de donner un coup de pouce aux amateurs de plantations, en leur distribuant des sachets de graines ! À défaut, au cours de vos balades, vous pouvez vous constituer des réserves de semence à diffuser à votre entourage… Une fois vos graines en poche, ouvrez l’œil. Repérez les espaces libres à l’abri du passage des piétons ou des ballons de foot. Prévenez les riverains, les commerçants, chacun veillera sur vos plantations et vous déclencherez peut-être des vocations…
Avant de semer, à l’aide d’une binette ou d’une grande fourchette, décompactez la terre sur 15 cm de profondeur… Éparpillez les graines et foulez délicatement le sol avec le pied pour les mettre à l’abri d’un coup de vent ou de bec. S’il ne pleut pas, arrosez toutes les 48 heures, les trois premières semaines. À ce stade, l’idéal est de mettre une petite pancarte pour indiquer l’endroit de votre plantation. Vous pouvez ensuite laisser faire la nature : un espace délaissé de votre ville est devenu une prairie urbaine !

chelidonium majus herbe a verrue

Un jardin dans la ville

"Pour protéger les cultures des potagers de l’Association Oasis Rigaud à Fontbarlettes (Valence), je favorise les auxiliaires du jardin en aménageant différents abris au milieu des cultures et des massifs des allées. L’installation d’une mare contribue agréablement à installer la survie et la sédentarisation d’une petite faune sauvage en pleine ville ! Les insectes pollinisateurs sont cordialement invités par les plantes mellifères constituant les haies et les fleurs joyeusement disséminées parmi les légumes. De plus, les associations de plantes permettent de lutter contre certains parasites.
Avec le paillage des cultures (paille ou Bois Raméal Fragmenté), la prolifération des « mauvaises » herbes et l’arrosage sont réduits ! Dans un souci d’économie d’eau potable, un système de récupération d’eau de pluie a été installé pour les besoins du potager.
Dans ce jardin bien équilibré et enrichi en matières organiques (grâce au compost) pas d’engrais ni pesticides ! Je vois la vie reprendre un plus chaque jour…" Thomas, le jardinier - Valence

le mat compost

 

Retour au menu principal Petits gestes, grand changement

NUMÉRO D'HIVER

 n191

Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
mars 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   Suivre par RSS